Sénèque: sur la brièveté de la vie.

« Si l’on éprouve le besoin de philosopher, d’interroger l’univers et de s’interroger soi-même, c’est que l’on fait partie de ceux que l’expérience de la vie a conduits à découvrir combien la sagesse manque aux hommes.« 

Sur la brièveté de la vie est l’un des premiers livres de philosophie que j’ai lu. Je m’en souviens encore: je travaillais comme hôte d’accueil à La Vallée Village en région parisienne. C’était un job d’été particulièrement horrible; on devait sourire constamment, même lorsque les clients se comportaient délibérément comme des imbéciles. Nos « supérieurs » (je mets ce terme entre guillemets parce qu’ils ne méritent pas ce titre) ne prenaient jamais notre défense; jamais un mot d’encouragement ne sortaient de leur bouche, bien au contraire, ils étaient prompts à nous réprimander si nous avions le malheur de faire quelque chose qui ne leur plaisait pas.

Cette atmosphère déprimante m’a conduit à m’intéresser à la philosophie par nécessité. J’avais le temps d’être plongé dans mes pensées une bonne partie de la journée; je cherchais constamment des moyens de pouvoir supporter ma condition. En me renseignant sur la philosophie, je suis tombé sur cette vidéo d’un Youtuber qui recommandait des livres pour s’initier à cette discipline.

Je passai à la Fnac pour acquérir ce petit texte de Sénèque (ce livre que vous pouvez ranger dans la poche arrière de votre pantalon fait moins de 60 pages). Je pris des notes quasiment à chaque page, tant l’enseignement dispensé était précieux. Je vous avoue dès maintenant que je n’ai pas toujours appliqué les principes de Sénèque; j’ai connu des périodes d’oisiveté et d’excès qui m’ont beaucoup appris mais qui m’ont également beaucoup desservis.

Vous résumer ce livre me permet d’effectuer une seconde lecture, plus approfondie que la précédente: je ferai dès à présent tout mon possible pour garder ce texte en mémoire afin de vivre plus sagement.

Lire la suite « Sénèque: sur la brièveté de la vie. »

La fuite du temps

« Le temps est le grand art de l’homme »
Napoléon Bonaparte

Le temps et sa fuite sont les sujets de prédilection des poètes, des écrivains, des philosophes, des penseurs, et plus généralement de tout homme et de toute femme. On se plaint qu’il passe trop vite ou au contraire trop doucement. Rares sont les maîtres de leur temps. La multitude subit le temps qui passe, elle n’est que son sujet maltraité. L’esprit libre se fait souverain de son temps; qui domine le temps domine sa vie.

A force de chercher à exercer une influence sur les autres, on oublie de l’exercer en premier lieu sur soi. Plus un homme agit en despote avec ses pairs, plus il est esclave de soi-même. Dominer le temps est la seule tâche à laquelle nous devons le plus sérieusement travailler.

A travers ce court essai, je décrirai le caractère du temps et de sa fuite, son pouvoir dévastateur mais aussi sa grande utilité et miséricorde. Je répondrai ensuite à des questions philosophiques d’ordre pratique; les réponses permettront d’avoir une autre vision du temps, de bien juger pour bien faire.

En complément de cet article, je vous présenterai Sur la brièveté de la vie, du stoïcien Sénèque; un des livres qui m’a le plus transformé.

Le temps est un voleur
Le temps n’est qu’un voleur; il n’est rien de moins que cela. Le temps prend notre temps, il nous le dérobe, nous en sommes délestés sans pouvoir y faire quoi que ce soit. Il est 16:53 lorsque je débute cette phrase, il est déjà 16:54 lors que je la termine. Le temps est passé; sans m’avoir demandé mon avis, le temps a fait son oeuvre, ou plutôt, sa basse oeuvre. Les gens ont une mauvaise relation avec le temps précisément parce que ce dernier se comporte comme le pire des despotes; il prend, sans consentement et surtout, sans rien donner en retour. Le temps ne survit que de rapines et de razzias, sans jamais se soucier du mal qu’il peut causer.

pourquoi le temps passe vite
Le temps est un voleur
Lire la suite « La fuite du temps »

La philosophie de Jean-Claude Van Damme

Jean-Claude Van Damme est un des Belges les plus connus au monde. Champion de karaté, star du cinéma américain, producteur, show-man et… philosophe, ou en tout cas, véritable penseur (je vous renvoie à l’article expliquant la différence). Les fans de JCVD ne cessent de prendre sa défense sur Youtube ou sur les réseaux sociaux.

En effet, JCVD a beaucoup fait parler de lui suite à des interviews ou à d’autres entrevues moins « officielles ». Sa manière de parler, ses expressions, ses mimiques ainsi que sa philosophie même sont devenues sources de moqueries pour une grande partie des internautes. On le relègue souvent au rang de bouffon, de clown plutôt marrant mais à qui l’on ne doit pas trop accorder d’importance.

Lire la suite « La philosophie de Jean-Claude Van Damme »

Mettre en place des habitudes dès demain.

Du temps où je m’intéressais beaucoup à ce que l’on appelle le « développement personnel » (je ferais surement un article dessus), un principe revenait constamment dans à peu près tous les livres que je lisais ou toutes les vidéos que je regardais. Ce principe guide la vie de tous les entrepreneurs, les écrivains, les sportifs de haut niveau, en somme, de toutes les personnes à succès, de toutes celles qui font maintenant autorité dans leur domaine.

Lire la suite « Mettre en place des habitudes dès demain. »

Qu’est ce qu’être philosophe?

Avant de parler d’un quelconque sujet, il convient toujours de définir les termes desquels nous traiterons.

Qu’est ce que la philosophie ?
Étymologiquement, la philosophie désigne l’amour de la sagesse. On raconte que c’est Pythagore qui se serait désigné par modestie « amoureux de la sagesse » ou « ami de la sagesse » lorsqu’on le qualifiait de sage. Aucun philosophe n’aurait de toute façon la prétention de se considérer comme sage (comme très intelligent ou très érudit surement). Ils conviennent tous n’être que des amoureux de la sagesse.

Lire la suite « Qu’est ce qu’être philosophe? »

Donner le meilleur de soi: le principe de l’artisan.

Je n’ai jamais été très habile de mes mains. On me disait même souvent que j’avais deux mains gauches, ou que j’étais un Pierre Richard. Cette situation ne me dérangeait pas plus que ça pendant ma scolarité au collège, au lycée, et même lors de mon entrée à la fac. J’ai toujours été le premier de le classe, plongé dans mes études, uniquement désireux d’avoir des bonnes notes; je négligeais les travaux manuels autant que le sport. Deux monumentales erreurs que je regrette encore aujourd’hui.

Lire la suite « Donner le meilleur de soi: le principe de l’artisan. »

La philosophie de Nicolas Sarkozy

ATTENTION: Cet article n’a pas pour but de faire la promotion de ce personnage politique; je souhaite mettre en lumière des éléments qui m’ont semblé intéressants, indépendamment des actions ou de la politique de l’ancien président.

Le service public français est médiocre. Les émissions ne présentent aucun réel intérêt, les sujets sont abordés de manière superficiel, l’idéologie des journalistes vient systématiquement polluer le contenu, spécialement lorsque celui-ci peut se révéler intéressant. Néanmoins, il est possible de trouver de temps en temps des reportages ou des interviews de qualité.

Lire la suite « La philosophie de Nicolas Sarkozy »